Ecoutessens

Menu

Entreprises

Pendant 20 ans en tant qu’enseignante chercheur (Dr. & PhD.), je me suis intéressée à ce qui motive les gens, autre que l’argent, dans le monde de l’entreprise. Toutes ces «petites» choses subtiles, impalpables du quotidien qui nourrissent notre être et nos relations professionnelles : celles qui, en fait, donnent du sens, nous motivent, suscitent l’engagement et boostent notre performance sans effort. 

Pourtant, il peut y avoir des salariés en situation de mal-être, de souffrance au travail ou proches de l’épuisement professionnel. 

Toutes ces situations humaines représentent un coût tangible pour une entreprise :

  • absentéisme ;
  • accident du travail (manque de sommeil ou de concentration) ;
  • désengagement ;
  • démotivation ;

Comment agir en tant qu’employeur face à un.e salarié.e en souffrance ?

Employeur, DRH ou manager se sentent souvent démunis pour agir sans sortir du périmètre strictement professionnel, et maintenir une communication bienveillante.  Il est alors vraiment délicat, en tant qu’employeur, DRH ou manager d’exprimer son soutien, de garder le lien, de prendre soin ou d’aider malgré tout.

Or, dans ces situations de crise, la présence, l’écoute, le soutien sont fondamentaux pour ré-initier la communication et traverser ces souffrances. C’est là où j’interviens.

Mes interventions ne nécessitent aucun diagnostic ou avis médical. Elles sont complémentaires à tout accompagnement médical et psychologique dans lesquels le/la salarié.e est  engagé.e. 

Mes interventions ont pour avantage de représenter un geste fort et symbolique de soutien de l’employeur vers son salarié en situation de souffrance, pour en sortir complètement, au plus vite et pour le meilleur. Elles se déclinent en deux types d’accompagnement :

Un accompagnement individualisé à deux niveaux

1er niveau : retisser un lien apaisé et de confiance avec soi-même et les autres. 

Cette intervention vient soutenir la personne en souffrance même si elle ne souhaite pas parler ou s’exprimer. Ces sessions vont lui procurer de la détente, permettre de reprendre confiance, de se reconnecter à son corps, prendre du recul par rapport à la situation de crise qu’elle traverse.

Ce 1er niveau amène souvent la personne à vouloir s’exprimer, à être entendue et à rechercher des solutions pour s’en sortir.

2e niveau complémentaire : amener la personne à sortir de sa situation de crise et se positionner sereinement et plus rapidement.

Cela permettra à la personne de se reconnecter à qui elle est vraiment, à sa source intérieure. Elle  trouve un nouvel ancrage sur lequel fonder les bases de sa nouvelle étape de vie. Cela va lui permettre de traverser beaucoup plus rapidement et sereinement la période de crise et transformer celle-ci en période d’opportunités.

Cet accompagnement particulier de la souffrance et de la non-communication va amener la personne à se positionner beaucoup plus rapidement : 

  • décision de poursuivre dans l’entreprise à son poste ;
  • décision de poursuivre dans l’entreprise mais changer de poste ;
  • décision de quitter l’entreprise.

Les niveaux 1 et 2 peuvent être combinés.

Un accompagnement collectif

J’interviens en ateliers, en conférences sur des thèmes variés en fonction des besoins de mon client. Je serais ravie d’échanger avec vous sur les sujets qui vous tiennent à cœur.

Comment prévenir le burn-out ?

Le syndrome d’épuisement professionnel (ou «burn-out») est défini par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme «un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail»Cette situation malmène la plasticité cérébrale.

Le burn-out est en effet un trouble fonctionnel de l’activité cérébrale. Comme le précise le Centre du Burn-out, «ce trouble fonctionnel est une altération progressive des facultés psychiques, physiques, comportementales et émotionnelles, aboutissant à  un processus de dégradation du rapport subjectif au travail». 

Ce trouble fonctionnel se traduit, chez la personne concernée (salarié, dirigeant) par les symptômes suivants :

  • anxiété, pensées négatives ;
  • démotivation ;
  • tendance à l’isolement ;
  • fatigue, insomnie, problèmes digestifs ou cutanés ;
  • difficulté à se concentrer.

Parce qu’ils représentent un véritable enjeu de santé et de responsabilité, le rôle de la prévention est nécessaire. Elle est l’affaire de tous : dirigeant, manager, DRH, représentants syndicaux et collaborateurs. Il peut s’agir d’identifier des situations à risque et de mettre en œuvre plusieurs actions favorables au bien-être en situation professionnelle. 

Parmi les actions possibles : Neurofeedback Dynamique ou Neuroptimal®

C’est une méthode particulièrement remarquable pour la prévention et la réduction des symptômes du burn-out. Le burn-out, en entraînant un dérèglement important des circuits neuronaux du cerveau, provoque l’affaiblissement de certaines connexions entre les neurones inhibiteurs et excitateurs. Les personnes ruminent, ressassent. Elles ont l’impression de tourner en rond, d’être dans l’incapacité de prendre des décisions, de trouver des solutions pour s’en sortir. 

Le Neurofeedback Dynamique permet au cerveau d’opérer un processus d’homéostasie pour booster la plasticité cérébraleNeurOptimal® entraîne le cerveau à reconnaître ce qui est bon pour soi. Au fur et à mesure des sessions, complétées de  séances d’accompagnement personnalisé, la personne se  reconnecte à qui elle est vraiment et retrouve  la joie de vivre.   

Témoignage

L’accompagnement de Christelle Morellet durant 6 séances sur 2 mois m’a permis de changer radicalement mon regard sur le burn-out. Faire d’une souffrance une opportunité d’avancer dans la connaissance de soi et d’être plus clairvoyant sur ses attentes a constitué une étape importante de ma guérison. Accompagnement efficace sur un temps court !

Dirigeante d’institution culturelle (30/11/20)

retour en haut de la page