Ecoutessens

Menu

Neurofeedback dynamique

Le saviez-vous ? Votre cerveau a la capacité de s’autoréguler en travaillant sur sa plasticité. Autrement dit, en l’entraînant, vous pouvez amener votre cerveau à optimiser son fonctionnement pour vous améliorer.    

Qu’est que le Neurofeedback Dynamique (Neuroptimal®) ?

L’étude du cerveau, sa compréhension comme son fonctionnement, est au cœur des neurosciences. Née aux Etats-Unis dans le années 70, la neuroscience a révolutionné les connaissances sur le cerveau humain. Elle a donné lieu aux développements de différentes méthodes innovantes. Le Neurofeedback Dynamique NeurOptimal® est l’une d’elles.

Technologie de pointe, cette méthode d’entraînement cérébral existe depuis plus de 20 ans grâce à ses concepteurs, les Docteurs Val Brown et son épouse Sue Brown. Tous deux psychologues cliniciens, ils ont travaillé de nombreuses années avec le Neurofeedback spécifique, avec notamment la maîtrise de l’électroencéphalogramme (EEG), les avancées en matière d’imagerie médicale et les recherches sur la plasticité cérébrale.  

Méthode douce et non invasive, elle est non médicale. Accessible à tout le monde, quel que soit l’âge, le Neurofeedback Dynamique peut s’envisager comme un complément à un traitement médical et/ou psychologique et un accompagnement de coaching  

Son principe ? Le Neurofeedback Dynamique stimule la création de nouvelles connexions neuronales, en aidant le cerveau à se restructurer et accroître sa capacité d’apprentissage.

Déroulement d’une séance

Avec NeurOptimal®, l’entraînement cérébral est individualisé. Les concepteurs sont partis du principe que chaque individu est unique et que, par conséquent, chacun de nous a une activité cérébrale unique. NeurOptimal® ne compare pas l’activité cérébrale d’un individu avec celle d’autres, ni même d’une session d’entraînement de son cerveau à une autre. Le principe de NeurOptimal® repose sur la faculté du cerveau à se réguler lui-même lorsque la bonne information lui est fournie.

Durant une séance, la personne est allongée, au repos. Elle ne fait rien de particulier si ce n’est écouter une musique. Dans cet état, NeurOptimal® capte l’activité cérébrale de chaque hémisphère du cerveau à l’aide de capteurs posés sur la tête. 

Pendant 33 minutes, NeurOptimal® compare 256 fois par seconde l’activité à l’instant t à la propre moyenne cérébrale de l’individu. Lorsque des variations surviennent (en plus ou en moins par rapport à la moyenne initialement calculée), NeurOptimal® coupe le son à cet instant t.

Ce sont ces microcoupures du son qui informent le cerveau de ce qu’il fait automatiquement et inconsciemment. Ces microcoupures sont « les feedbacks », les informations que le cerveau reçoit sur son propre fonctionnement en temps réel, ici et maintenant. C’est ce qui lui permet de noter ce qu’il est en train de faire et ainsi de réagir. 

Ainsi, les neurones créent de nouvelles connexions, des milliers de circuits électriques se modifient, se réorganisent. C’est ce qui permet de diminuer stress et tension, de reprendre confiance en soi, ou de sortir progressivement du syndrome d’épuisement au travail, par exemple. 

Il est conseillé de commencer par 2 à 3 séances hebdomadaires pendant plusieurs semaines, puis de pratiquer ponctuellement des séances de consolidation, si la personne en ressent le besoin. Les apprentissages acquis grâce à cet entraînement cérébral ne sont jamais perdus. Il est parfois utile de les renforcer.

Domaines d’application du Neurofeedback Dynamique

Le Neurofeedback Dynamique Neuroptimal® agit sur tous les systèmes biologiques du corps (nerveux, digestif, immunitaire, hormonal, endocrinien, pulmonaire, musculo-squelettique), sans effort pour répondre à différentes difficultés (liste non exhaustive) :

  • Addictions ;
  • Burn-out (Syndrome d’épuisement professionnel) ;
  • Dyslexie ;
  • Epuisement, souffrance psychologique et physique ; 
  • Fatigue, profonde lassitude ;
  • Perte de motivation et de sens ; 
  • Stress, anxiété, irritabilité ; 
  • TDAH (troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité) ;
  • Troubles de la mémoire, de la concentration, du sommeil ;
  • Troubles du langage et d’apprentissage ;

retour en haut de la page